Levain maison et pain

Durant ce confinement, je vois plusieurs personnes faire du levain alors je vais tenter aussi ! A force de regarder à gauche et à droite je crois que j’ai mélangé des recettes.

A la base, j’ai commencé avec une recette de la fée Stéphanie.


Jour 1:

Mélanger 100 GR de farine d’épeautre au l’ancienne avec 50 ml d’eau et faire une boule.

Laisser dans un récipient fermé par un torchon. Attention : hors des courants d’airs. J’ai laissé mon pot dans le micro-onde éteint.


Jour 2 : 24 heures après

On « rafraîchit le levain » en ajoutant 50 ml d’eau. Bien mélanger. Comme une pâte à crêpe. On ajoute ensuite 100 GR de farine et on refait une boule.

Même consigne qu’au premier jour : couvrir d’un torchon et tenir hors des courants d’airs.


Jour 3 :

Même manipulation qu’au jour 2 mais avec une cuillère à café de miel liquide avec l’eau. Le sucre du miel va nourrir le levain et l’aider à fermenter.

La quantité grandit et le levain double (plus ou moins) de volume donc on le transfère dans un récipient assez haut.

Le levain n’est plus en boule maison on obtient une pâte homogène que l’on tasse bien au fond du bocal une fois mélangé de manière homogène.

On va observer des bulles et un consistance de chewing-gum

Jour 4-5 :

Manipulation : Comme au jour 3.

Si vous sentez une odeur aigre, c’est que la fermentation a commencé !

On repère si le levain monte en posant un élastique à hauteur du levain après rafraîchissement.

On peut alors utiliser le levain pour un premier pain.

Attention, on n’utilise pas tout !

J’ai pris :

  • 180 GR de levain
  • 300 ml d’eau

Et j’ai dilué dans la cuve de ma machine à pain. (Un robot suffit). J’ai ensuite ajouté :

  • 500 GR de farine (250 de farine d’épeautre à l’ancienne et 250 de farine blanche),
  • 2 cuillères à soupe de graines de lin
  • 8 GR de sel.

J’ai laissé ma machine à pain pétrir et doubler de volume.

On laisse doubler la pâte durant une nuit avant de cuire.

Mode de cuisson : Dans un moule à cake (45 minutes à 220ºC)

Avant cuisson.
Après cuisson

La fiche pour la recette du pain :


Le levain restant peut être rafraîchi (comme au jour 2 : pas besoin d’ajouter du miel à chaque fois)

Le levain s’entretient tous les jours. Il grandit donc tous les jours. On peut le partager avec des gens qui en veulent ou alors on peut déposer le levain au frigo pendant une semaine sans le rafraîchir.

Attention : pour le récupérer, on prélève la quantité nécessaire et on le rafraîchi avant de l’utiliser.


Les farines sont à choisir selon ce que vous avez dans les placards.

Délicieux !

Le levain se prête très bien pour faire une pâte à pizza !

J’ai utilisé la même recette que le pain mais en remplaçant les graines de lin par 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et une cuillère à café d’épices italiennes (un mélange d’herbes séchées)

Astuce : mélanger de la tapenade à la sauce tomate !